« Solidor en peinture » notre première rencontre!!!

Le samedi il faisait beau…

Au mois de juin St Malo accueille les peintres pour deux jours.

C’est à l’occasion de « Solidor en peinture ». Superbe évènement au pied de la tour Solidor. Un accueil chaleureux est réservé aux participants ainsi qu’ au flâneur et autres amateurs de couleurs. Car il faut reconnaître que dès le samedi matin du 23 juin 2012 il y en avait partout. Le royaume des pinceaux,des couteaux et autre fusains,crayons de couleurs,huile, gouache, acrylique et j’en passe et des meilleurs…

Arrivé le matin même de Dordogne avec mes enfants, je ressenti tout de suite l’envie de mettre aussi. Adossé à la tour Solidor je pris le petit port de Servan comme thème . On dit que les bleus fonds chanter les bleus, hé bien j’étais servi avec une enfilade de petites embarcations qui proposaient une mosaïque de bleus du bleu de cyan au royal le plus clair.

Les enfants se sont sentis tout de suite à l’aise dans ce chari-vari de couleur et je n’avait pas de mal à les repérer avec leurs petits chapeaux de paille.

Une journaliste de « Le pays Malouin  » qui désire m’interviewiever,  est surprise d’apprendre que je viens du Périgord. Je m’apercevrai plus tard avec celle de Ouest-France que quelqu’un qui vient de loin est une bonne publicité. Mais ne boudons pas notre plaisir, deux articles dans la presse local montre que je ne passe pas inaperçu.

Midi j’ai fini mon tableau et vais le  placer sous la tente ou le jury du concours l’appréciera.

Direction la crêperie,les doudous sont affamés et sont heureux de déguster leurs crêpes en terrasse sous un soleil radieux.

L’aprés-midi sera consacrée à la découverte de St-Malo, des remparts, des petites rues,du port…

Vers cinq heures il est temps de chercher un camping pour passer la nuit. Direction Cancale, la pointe du Grouin, la cote est sauvage et magnifique. Le camping municipal de Cancale nous ira très bien. Nous sortons les chaises, la table, les couvert, et une paella nous comblera l’estomac. Noé fait la vaisselle, je pars donc par le petit chemin derrière le camping et trouve le sujet d’ un tableau qui deux mois plus tard me donnera beaucoup d’espérance pour le futur.Puis pour digérer une ballade sur le site de la pointe du Grouin nous fera le plus grand bien. Les embruns iodés, la lumière du soir idéal pour préparer une bonne nuit.

petite expo sur le quai Servan…

Dimanche levé huit heures, retour sur  » Solidor en peinture », en effet un emplacement de trois mètres que j’ai réservé m’attend. Je sors les chevalets, installe ma petite exposition de peinture, il bruine. Aux alentours de deux cent exposants font de même.

C’est le jour des sélections pour participer au « prix de prestige de la ville de St-Malo » , en effet parmi les milliers de toiles exposées, seulement vingt-cinq auront l’honneur de participer à la sélection finale qui attribuera deux prix  conséquents de 1800 euros et 1200 euros.

Les prix du concours de la veille ont étés décernés, pas de chance, je n’ai pas été primé. Je suis quand même très content, je sais que mon tableau valait le coup que je me déplace.

Oui çà valait le coup car ce matin mon tableau « La rivière Vienne » a été choisi parmi les vingt-cinq. J’en suis très  fier, et surtout que cela arrive devant mes fils… On va rêver toute la journée… A l’abris dans le camion, car la pluie est là et va nous obliger à tout remballer. Quel dommage!!!

Je ne gagnerai pas de prix, mais le fait d’avoir été sélectionné suffira à mon bonheur. « Solidor » je reviendrai et j’escaladerai tes murs pour du bout de mes couteaux délivrer la belle aux couleurs charmantes qui me remettra les lauriers du vainqueurs.

Surveillez bien le petit camion bleu, habité de drôles de personnages aux chapeaux de pailles….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *